La notion de cher ou pas cher ?

La notion de cher ou pas cher ?

A quelques jours du début des vacances estivales, vous allez voir fleurir un peu partout sur le web des offres de dernières minutes vantant toutes les possibilités de  » réserver pas cher » !

C’est aussi le titre de ce blog  » réservation hôtel pas cher » . Comme nous l’expliquions au tout début, lors du lancement de cette nouvelle version, nous ne traitons pas uniquement la problématique « hôtel » mais plus largement tout ce qui touche les vacances, que cela soit le transport, les loisirs, et bien sûr les lieux où vous allez passer vos nuits.  Pour tout ces moments de la vie touristiques, notre propos est de traiter l’angle de la réservation et du prix.
Petit focus aujourd’hui sur la notion de  » pas cher » !

Réservation pas chère ? Oui mais combien ?

Depuis que le monde est monde, ou plutôt depuis que l’argent est outil de mesure et d’accession la notion de prix élevé est subjective. Qu’est ce qui fait que l’on juge une chambre à 100 € chère ou pas ? Pourquoi payer 500 € une suite vue mer paraîtra une très bonne affaire à certains et un acte immoral pour d’autres…et cela sans rentrer dans les considérations des hôtels 5 étoiles, des palaces où les suites dépassent les milliers d’euros la nuit.

Bien sûr, sans faire de la philosophie de comptoir, la relation avec l’argent dépend beaucoup de la quantité dont on dispose sur son compte en banque.
Ainsi, le regard sur la valeur des choses est dicté par sa situation professionnel, sa culture, son héritage, son regard sur la valeur travail etc… Des notions bien éloignées du propos de ce blog touristique.

Le but est ici de juger plutôt de la lecture que l’on est capable d’avoir d’un prix affiché dans le tourisme

Les prix a partir de…

Le fameux à partir de 49 € la nuit est un grand classique. Mais encore faut-il être capable de connaître toutes les subtilités de cette notion de prix plancher.
En premier lieu, la période de validité.
Le prix est il disponible plusieurs fois dans le mois, l’année ? ou uniquement un dimanche soir de février pour une station balnéaire ?

Ensuite, le prix est-il par personne ? par logement ? quelle est la capacité d’accueil de ce logement.
Ainsi 49 € une chambre triple est effectivement un tout petit prix alors que 98 € la double est déjà dans une autre catégorie.
Bien sûr, on va aussi parler des options et au premier chef le petit déjeuner ? Inclus ou pas ?
Idem pour les services annexes comme la connexion wifi, les taxes de séjours, les frais de réservation, les éventuelles places de parking etc…

Autre point important à prendre en considération, le lieu de villégiature. Un hôtel à petit prix peut se trouver dans un lieu très tendance ( ok c’est rare mais nous avons quelques exemples) où les prix de la restauration par exemple seront eux beaucoup plus élevés. Ainsi vous nourrir, si vous ne pouvez pas vous déplacer, compensera de façon négative la bonne affaire faite sur le prix.

vacances pas cheres antilles
Un exemple de cette situation nous a été rapporté par un de nos partenaires rédacteurs. En couple, il a choisi de passer quelques nuits dans un petit lodge sur l’île de Moorea en Polynésie. Il a choisi le lieu pour la proximité d’un spot de surf, pour le prix du logement et la beauté du lagon devant sa chambre. Pour un confort convenable et des prestations sommaires, le prix était très acceptable. MAIS aucun moyen de restauration sur place, les seules solutions environnantes étaient soit des épiceries pas très bons marché, soit 2 restaurants au rapport qualité prix très défavorable.

Tout est une question d’acceptation

En fait la notion de prix cher ou non dépend donc de très nombreux facteurs.
Est-ce cher de dépenser 250 dollars la nuit dans un hôtel de chaîne US sur une plage au Sri Lanka quand des hôtels locaux à 50 m propose des prestations très sympas pour 50 USD pour trois personnes ?
Oui si vous êtes client du deuxième, non si vous avez l’habitude de la même chaîne dans des lieux comme Paris, Los Angeles ou même Bali.

Le rapport logement par personne !

L’autre point très important est le rapport entre le prix et le nombre de personnes logées, le tout en tenant compte des prestations proposées.
Ainsi, prenons un exemple que l’une d’entre nous connait bien : les Antilles françaises. Julie a l’habitude de se rendre en famille depuis quelques années dans une location de villa de prestige en Guadeloupe, à Saint François. Quand on regarde la grille des prix de façon brute, on découvre des tarifs à la semaine allant de 4 à 8000 € !  Ok on est là dans une tarification jugée élevée voir onéreuse.
Et effectivement Julie a commencé ses séjours en Guadeloupe dans des gîtes à 40 € la nuit. Mais la famille à grandi, elle a acquis une situation professionnelle lui permettant de payer un peu plus mais lui interdisant maintenant les longs séjours oisifs de plusieurs semaines. Elle peut poser 15 jours en hiver et rien de plus. Elle veut alors profiter pleinement de ces 2 semaines en famille, dans des conditions parfaites pour que tout le monde vive ensemble, dans un vrai confort pour tous les âges, mais en conservant un peu d’intimité.
C’est ainsi que la location d’une villa de 4 ou 5 chambres répond à toutes les problématiques.  Cela signifie au moins 10 personnes, voir 12 avec les jeunes enfants de sa sœur.
10 personnes ou 5 couples divisent ainsi les 5000 € en 1000 par couple.
1000 € la semaine pieds dans l’eau du lagon de Saint François, avec une piscine privée, un jacuzzi, un jardin exotique….cela fait 142 € la nuit pour 2 avec en plus la possibilité de profiter de tout le monde toute la journée, de se nourrir quand on veut sans être obligé de dépenser de l’argent dans les restaurants alentours etc… Alors cher ou pas cher ?

Evidemment certains lecteurs de ce blog ( de plus en plus nombreux, merci à vous) trouveront que cela est exorbitant de dépenser 100000 € dans deux semaines de location aux Antilles. D’autres jugeront  qu’il est inconcevable de passer des vacances avec belle maman ou le beauf que l’on fuit toute l’année… mais là n’est pas le problème.

Ce matin, nous voulions juste réagir ici sur des discussions internes depuis plusieurs jours liées à toutes ces offres  » pas cher » ( vous avez remarqué, pas cher est toujours au masculin dans les suggestions de Google) et ce que l’on accepte de mettre dans  » pas cher ».

Et forcément, en interne aussi nous ne sommes pas du tout d’accord sur cette notion et le niveau du curseur à placer.

Et vous alors, c’est quoi des vacances pas chères ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *